Constat: Constat



Yüklə 445 b.
tarix01.09.2018
ölçüsü445 b.



Constat:

  • Constat:

  • Méthodologie:

    • Analyse par l’équipe du Pr. Vigneron (aménagement sanitaire) de la base PMSI nationale, commentée par des spécialistes, épidémiologiste, obstétricien, néonatalogiste.
  • Résultats:

    • Augmentation du taux de césariennes,
    • Répartition variable selon taille et statut des maternités.
    • Césariennes non justifiées : causes multiples
  • Hypothèse:

    • Césarienne = facteur de l’organisation des naissances
    • Programmation de l’accouchement:
      • pallier manque de compétence disponible // permanence des soins
      • éviter embouteillages dans les grandes maternités


Organisation des établissements

  • Organisation des établissements

  • Dysfonctionnements et pb d’organisation des petites maternités/qualité de surveillance, manque d’anesthésistes modifie les pratiques des obstétriciens

  • Recommandations professionnelles nationales ou régionales, modifications des pratiques : Siège chez Primipares, Utérus cicatriciel…

  • Pression juridique sur obstétriciens

  • Demande des femmes:

    • part des CS de convenance dans les CS programmées?


Analyse pour l’IDF les accouchements (PMSI)





























Les critères retenus sont ceux analysables dans le PMSI

  • Les critères retenus sont ceux analysables dans le PMSI

  • Age maternel: entre 18 et 35 ans

  • Grossesse unique

    • Pas d’ATCD de stérilité, périnatal grave ou psycho
    • Pas d’accouchement prématuré après MAP, ni RPM
    • Pas de diabète, ni RCIU, ni HTA ou prééclampsie
    • Pas d’HRP, ni procidence cordon
    • Pas d’utérus cicatriciel
    • Pas de présentation du siège ou anormale






















Taux de césarienne moyen selon le type de grossesse et la présentation IDF 2007

  • Césarienne et type de grossesse

    • Grossesse gémellaire : 54,9%
    • Grossesse unique : 21,7%
  • Césarienne et présentation

    • Siège : 68,8%
    • Céphalique : 20,2%






Perception du risque « médico-légal » par les praticiens différente du risque lié à l’intervention tel que décrit dans littérature?





6511 couples de RSA mère-enfant : taux de chaînage 96,6%

  • 6511 couples de RSA mère-enfant : taux de chaînage 96,6%

  • Naissances par césarienne : 21,3%

    • Détresse respiratoire néonatale : 8,4%
  • Naissances par voie basse

    • Détresse respiratoire néonatale : 2,4%
  • Significativement différent : RR 3,7



Restriction aux naissances ≥ 2500g

  • Restriction aux naissances ≥ 2500g

  • 6 065 couples de RSA mère-enfant

  • Naissances par césarienne : 19,4%

    • Détresse respiratoire néonatale : 3,6%
  • Naissances par voie basse

    • Détresse respiratoire néonatale : 1,6%
  • Significativement différent : RR 2,3





Postulat : Il y a plus de césariennes programmées pour convenance personnelle chez les femmes de niveau social élevé.

  • Postulat : Il y a plus de césariennes programmées pour convenance personnelle chez les femmes de niveau social élevé.

  • Pour tenter de mesurer l’influence des caractéristiques sociales de la population nous avons essayé de voir s’il existait des différences de taux de césariennes chez les femmes domiciliées à Paris.

















Les données PMSI de l’Île de France corroborent l’analyse de la FHF en ce qui concerne l’influence du statut de l’établissement comme facteur de « risque » d’accouchement par césarienne. La taille intervient dans notre étude uniquement parce que les établissements comptant moins de 1000 accouchements sont plus souvent de statut privé.

  • Les données PMSI de l’Île de France corroborent l’analyse de la FHF en ce qui concerne l’influence du statut de l’établissement comme facteur de « risque » d’accouchement par césarienne. La taille intervient dans notre étude uniquement parce que les établissements comptant moins de 1000 accouchements sont plus souvent de statut privé.

  • Les pratiques médicales : césariennes programmées, gémellaires sièges utérus cicatriciel …. sont identifiables et peuvent faire l’objet d’évaluation

  • Le risque médico-légal pour les professionnels pour défaut d'information des femmes sur les risques de la césarienne (en particulier augmentation du risque de transfert néonatal ): non négligeable?

  • L’ organisation des établissements n’est pas une donnée que nous pouvons identifier sur les RSA, mais qui est possible en interne.

  • La demande des femmes dans la programmation des césariennes n’est pas une donnée enregistrée dans le PMSI mais pourrait le devenir (T2A)





Dostları ilə paylaş:


Verilənlər bazası müəlliflik hüququ ilə müdafiə olunur ©genderi.org 2019
rəhbərliyinə müraciət

    Ana səhifə