Care mali Programme Pouvoir des Femmes et des Filles Groupes d’Impact Prioritaires



Yüklə 445 b.
tarix12.10.2018
ölçüsü445 b.



CARE Mali Programme Pouvoir des Femmes et des Filles

  • Groupes d’Impact Prioritaires

  • Femmes de 15 à 49 ans

  • Ce sont les femmes de 15 à 49 ans qui satisfont au moins un des critères suivants

  • Vulnérabilité sociale

    • Statut social : Chef de ménage qui est veuve ou divorcée ou mariée et dont le conjoint a une invalidité qui l’empêche de travailler
    • Participation communautaire : Qui n’appartient à aucune organisation communautaire de base.
  • Vulnérabilité économique

    • Occupation Principale : Ouvrière (toute personne qui ne dispose que de sa force de travail comme moyen de production).


CARE Mali Programme Pouvoir des Femmes et des Filles

  • Groupes d’Impact Prioritaires (suite)

  • Filles de 7 à 15 ans

  • Ce sont les filles qui satisfont au moins un des critères suivants :

    • Qui sont issus des ménages vulnérables (gérés par des femmes du groupe d’impacts) ou dont les mères ont le profil cité ci-haut
    • Qui sont déscolarisées (formel et non formel).
  • Les enfants de 0 à 59 mois

  • Bien que ce groupe d’âge soit intrinsèquement vulnérable, car incapable de vivre de manière autonome, la couche concernée est celles des enfants des femmes du groupe d’impacts.



CARE Mali Programme Pouvoir des Femmes et des Filles

  • Vision d’Impact

  • Les femmes et les filles ont établi les équilibres sociaux, politiques et économiques et maintiennent la cohésion sociale aux niveaux communautaire, régional et national, notamment en faveur d’une meilleure intégration des plus vulnérables et/ou marginalisés.



CARE Mali Programme Pouvoir des Femmes et des Filles

  • Analyse des Causes Profondes (1)

    • La féminisation de la pauvreté au Mali - ‘les écarts se creusent’:
  • Discriminations évidentes des femmes et filles en termes de revenus, de surcharge de travail, de statut sociale, d’éducation, de risques liés à la santé de la reproduction, d’exclusion de la vie socio-politique, pour diverses raisons culturelles et sociales (polygamie, lévirat, sororat, excision) et due à une précarité nutritionnelle surtout pour celles qui sont en age de procréer (43% des femmes sont anémiées)



CARE Mali Programme Pouvoir des Femmes et des Filles

  • Analyse des Causes Profondes (2)

  • Une sous représentativité des femmes dans la gouvernance du pays

  • Facteurs explicatifs:

  • La spécialisation socioculturelle du rôle de la femme comme ménagère ;

  • Les barrières sociales, familiales, religieuses et économiques qui empêchent la femme de jouer pleinement son rôle de citoyenne ;

  • Le scepticisme des femmes se traduisant par un manque de confiance en elle et leur faible capacité financière (entretien des réseaux de clients politiques, financement des campagnes électorales, …)

  • L’exclusion des femmes des fonctions électives, favorise la mauvaise répartition des bénéfices et avantages des actions de développement entre hommes et femmes.



CARE Mali Programme Pouvoir des Femmes et des Filles

  • Théorie de Changement



CARE Mali Programme Pouvoir des Femmes et des Filles

  • Stratégie de changement (1) - Pouvoir Economique

  • 100 000 femmes et filles vulnérables et marginalisées des régions de Tombouctou, Mopti et Ségou sont engagées dans des activités économiquement viables et ont sécurisé leurs moyens de production

  • IMF multiplient leurs produits destinés aux entreprises sociales et solidaires des femmes

  • Une filière d’appui socioprofessionnel aux initiatives économiques des femmes et filles est fonctionnelle (CED – CAFé – Fonds d’investissement)

  • 200 entreprises féminines sont établies et bien gérées 

  • 25 000 filles (15 à 19 ans) ont acquis des capacités socioprofessionnelles leur permettant de choisir des options avantageuses pour leur futur développement économique.



CARE Mali Programme Pouvoir des Femmes et des Filles

  • Stratégie de changement (2) – Actions collectives

  • 200 réseaux GMJT facilitent l’accès aux crédits à leurs membres et négocient des investissements publics et des moyens de production au bénéfice de leurs membres 

  • Les réseaux GMJT constitueront également les structures privilégiées par le Programme pour son appui aux femmes dans l’analyse et la négociation des normes socioculturelles qui déterminent leur pouvoir au sein des structures familiales, politico administratives et de la société civile.

  • Ces actions collectives doivent favoriser l’émergence de femmes leaders ayant développé des capacités en négociation sociale et plaidoyer pour lever les barrières socio-culturelles et politiques à la représentation effective des femmes dans les instances de prise de décisions aux niveaux communautaire, régional et national.



CARE Mali Programme Pouvoir des Femmes et des Filles

  • Stratégie de changement (3) – Protection Sociale

  • Protection des couches les plus vulnérables à travers des mécanismes durables de prévention et de gestion concertée des crises et des conflits.

  • ONG partenaires et les communautés locales acquièrent des compétences dans l’analyse des causes de la vulnérabilité et dans la planification et l’alerte aux urgences.

  • Mécanismes d’alerte précoce et Conventions de protection sociale fonctionnels dans les communes d’intervention (75 = 27% des communes des 3 régions)

  • Transformation des systèmes de production contrôlés par les femmes basée sur des stratégies de l’agriculture durable (GINV, ECOFERME, CSV) et un système foncier plus équitable et solidaire.



CARE Mali Programme Pouvoir des Femmes et des Filles

  • Stratégie de changement (4) – Gouvernance et Efficience

  • CARE et ses partenaires s’engagent pour une meilleure gouvernance et efficience dans la gestion des initiatives de la société civile et des services communautaires. Trois principes constituent la base de cet engagement: Redevabilité, Apprentissage et Mesure d’Impact.

  • a) Une gestion efficiente, effective, redevable et professionnelle des ressources humaines qui prend en compte les compétences, attitudes, et pratiques requises pour les changements envisagés

  • b) Une ouverture du processus de mesure d’impact et de prise de décision aux aspirations et exigences des femmes et des filles.

  • c) Le développement de mécanismes de capitalisation des meilleures pratiques et démarches d’interventions en vue de renforcer l’analyse et la lutte contre les causes profondes de la pauvreté et des inégalités.

  • d) Une gestion des connaissances et informations pour un transfert efficace des compétences aux acteurs concernés ainsi que pour et une vérification des hypothèses de changement qui implique systématiquement les participants aux programmes.



CARE Mali Programme Pouvoir des Femmes et des Filles

  • Hypothèses et Risques

  • Les GMJT constituent un moteur efficace de la cohésion sociale et de l’entreprenariat solidaire

  • Le Gouvernement demeure engagé dans la réduction de la pauvreté et conserve le soutien des bailleurs de fonds ;

  • La diversité des intervenants est maintenue créant ainsi des opportunités de synergies ;

  • Le processus démocratique se poursuit et se renforce au Mali avec une volonté politique axée sur la valorisation de toutes les ressources humaines du pays ;

  • Le Mali arrive à atténuer les impacts de la hausse des produits alimentaires ;

  • Les négociations entre l’Etat et les rebelles Touareg aboutissent à une paix durable

  • Les prochaines échéances électorales sont respectées et organisées selon les règles (de l’art) démocratiques.

  • Les institutions locales sont soutenues par le gouvernement et ne sont pas récupérées politiquement.



CARE Mali Programme Pouvoir des Femmes et des Filles

  • Apprentissage et Mesure d’Impact

  • Gestion du programme par équipe régionale d’une part et par composante thématique d’autre part

  • Valorisation des connaissances à travers des approches de recherche action particulièrement dans les domaines de : 1) La prévention et la gestion non violente des conflits ; 2) L’inclusion des groupes marginalisés; 3) Le développement et le partage d’expertises sur les croyances et les pratiques traditionnelles (nutrition, leadership, excision …)

  • Analyse continue de l’évolution du contexte et la situation des femmes et des filles en se basant sur la théorie de changement par une Cellule de Coordination et de Développement du Programme.

  • Mesure d’impact basé sur des Contrats Programmatiques entre CARE, les Partenaires et les Participantes établissant les indicateurs et les niveaux d’impact.





Dostları ilə paylaş:


Verilənlər bazası müəlliflik hüququ ilə müdafiə olunur ©genderi.org 2019
rəhbərliyinə müraciət

    Ana səhifə