Emision : magazine sante sujet la societe congolais face au vih sida



Yüklə 19,31 Kb.
tarix12.10.2018
ölçüsü19,31 Kb.




SCRIT

EMISION : MAGAZINE SANTE


SUJET LA SOCIETE CONGOLAIS FACE AU VIH SIDA
THEME : LA MEDECINE TRADITIONNE, LES COUTUMES CONGOLAISE ET LE VIH SIDA.
CIBLE : Toute la population / les Personnes Vivant avec VIH et Personnes Affectées par LE VIH ET Les pratiquants de nos coutumes
Profit Intervenants : traditerapeutes, tradi praticien et une PVV victime de la culture congolaise
DUREE 16 minutes
PRESENTATEUR JOHN KALALA
OBJECTIF : sensibiliser la population sur les dangers de contamination que présente les pratiques traditionnelles et éveiller la conscience de la population sur le traitement de la médecine traditionnelle qui reste encore inefficace dans la guérison du sida.
ANNONCE
Le Sida est un problème réel en République Démotique Congo. Il frappe toutes les couches de la population .il atteint tant les zones urbaines que milieux ruraux. Mesdames Messieurs Aujourd’hui nous parlons de la société congolaise face au VIH sida. Ce magazine sera axé sur la médecine traditionnelle, les coutumes congolaises et le sida. John kalala à la présentation.

INTRODUCTION
La médecine traditionnelle est plus sollicitée dans le traitement de plusieurs maladies en République Démocratique du Congo entre autre le VIH sida.
La société congolaise est sans ignorée que la médecine traditionnelle existe plus de cycle et contribue de sa manière dans la prise en charge de plusieurs maladies notamment le VIH sida. et beaucoup de personne infectées par ce virus y fond recours peu importe les avis des quelque personne sur la médecine traditionnelle. La plupart prétendent ou pensent que la médecine traditionnelle s’inspire de la magie ou de la sorcellerie en cas de traitement. Hors depuis un certain temps des nombreuses personnes infectés et affecté par le VIH sida sont convaincu noir sur blanc que la médecine traditionnelle guéri le sida : Vu les publicités que fond passées certains tradi praticiens sur le medias congolais mais en réalité la médecine traditionnelle ne dispose d’aucun appareil pour détecter le virus.
Bien sur, la médecine traditionnelle est efficace mais jusqu’à ces jours les traditerapeutes ne guérissent que les infections opportunistes telles que la tuberculose la diarrhée le zona qui profitent de la faiblesse du système humanitaire pour se manifester.
DEVELOPPEMENT
Il revient de dire que la médecine traditionnelle ne guérit pas jusque à présent le VIH sida et aucun traditerapeutes ne guéri cette malade .ceux qui les prétendent ne sont que des ignorants comme dit Alain King kiboko coordonnateur provincial du programme national et promotion de la médecine traditionnelle et plante médicales et qui nous explique comment il s’y prend
1ere question /vous attendre docteur vous ne guérissez pas les personnes qui souffrent du VIH sida

Sonore
2eme question/docteur la médecine traditionnelle peut elle guérit telle le VIH sida

Sonore
3eme question/ Quels sont vos impression sur certains tradi praticiens qui prétendent guérir le VIH sida

Sonore
Pour docteur King kiboko certaines pratique de nos coutumes congolais qui constitue un grand risque dans la transmission du VIH sida sont à amélioré entre autres l’incision ; le tatouage qui nécessite un objet tranchant. Une lame de rasoir peut être utilisée pour 10 personnes.


Pose
Plusieurs pratiques coutumières opérables dans la culture congolaise sont facteurs de la propagation du VIH sur tout dans les milieux ruraux, l’analyse de pratiques traditionnelles courantes telles que l’incision la scarification les tatouages le lévirat le sororat révèlent un caractère conservateur du VIH sida docteur Godefroid kabongo tradi praticien nous décrit la situation telle qu’elle se présente dans notre société

Q/Docteur en quoi le lévirat et sororat sont importants dans notre société congolaise

Sonore
Q/Croyez vous que la médecine traditionnelle à un apport important dans notre société congolaise

Sonore
Q/conception di sida dans la médicine traditionnel et dans votre milieu culturel

Sonore
Q/est-ce que la médecine traditionnelle guérit le SIDA

Sonore


Dans leur confrontation au sida les coutumes ayant recours en particulier au lévirat et le sororat qui contraint le veuf ou la veuve a se remarié à un frère du défunt ou une sœur de la défunte sont présentées comme un moyen qui facilite la contamination au VIH sida .la politique sanitaire dans notre pays a un impact sur le lévirat et le sororat en ce sens qu’il y a un faible axée au teste de dépistage du VIH et assez souvent on n informe pas le veuf ou la veuve de l’état sérologie de son mari défunt ou la femme défunte mais aussi un rapport sexuel non protégé en cas de purification est exigé. L’essentiel et de rester dans la belle famille. En cas de refus il y a risque de s’attirer les conséquences néfastes sur sa vie. Suivons ce témoignage d’une femme infectée par le virus du sida suite au lévirat
j ai perdu mon mari et ma belle famille m exigé de me remarié au frère du défunt pour n’est pas m éloigné de cette famille de peur que les enfants jouissent tjrs de l’encadrement de la famille et je ne savais pas que nous avions la maladie et ici au centre de dépistage je suis venu me faire dépisté pour avoir la confirmation sur mon état sérologique

Oui j ai le sida

Mon actuel mari doit aussi avoir le sida car c’est avec lui que je vis il est aussi atteint

Votre conseil

Je demande que cette pratique cesse car les conséquences sont macabres .voila ce sont les innocents qui emphatisent.
Pose
Le VIH Sida est une maladie paradoxale. sa conception se différent selon les cultures coutumes et croyances. Suivons un docteur tradi praticien nigérian évoluant en RDC qui se dit en mesure de soigner cette maladie
Q/ quels les traitements que vous utilisez pour arriver à guérir cette maladie

Sonore


Q/Comment vous arrivez a découvrir que quelqu’un est victime du VIH SIDA

Sonore
Q/certains tradi praticiens disent que vous prenez en charge les infectés opportunistes mais pas guérir le sida



Sonore
CONCLUSION
La solution a ce problème reste culturel par un changement de mentalité tout en privilégiant le port de préservatif et le test prénuptial. Que chacun prenne conscience que le sida n’a pas l’affaire du voisin mais il concerne tous.
DESANNONCE
Monsieur et dames c’est par ici que s’achève ce magazine .que John kalala a eu le réel plaisir de vous présenter et vous dit merci et à la prochaine


Dostları ilə paylaş:


Verilənlər bazası müəlliflik hüququ ilə müdafiə olunur ©genderi.org 2019
rəhbərliyinə müraciət

    Ana səhifə