Franz Boas



Yüklə 4,04 Kb.
tarix18.07.2018
ölçüsü4,04 Kb.


Franz Boas

(1858-1942)

Lauriane
anthropologue et ethnologue américain d’origine allemande. Né à Minden, il fit ses études à Heidelberg, Bonn et Kiel. En 1883-1884, il entreprit une exploration scientifique en arctique dans la terre de Baffin, où il vécut avec les Esquimaux. Deux ans plus tard, il émigra aux Etats-Unis et effectua le premier d’une série de voyages destinés à l’étude des Kwakiutls et autres peuples indigènes de Colombie-Britannique. En 1899, il devint le premier professeur d’anthropologie de l’université Columbia, où il enseigna jusqu’en 1937. Il organisa et participa à l’expédition du Jesup North Pacific de 1920, qui lui permit d’envisager l’existence d’un lien entre les cultures du nord de l’Asie et celles du nord-ouest des Etats-Unis.
Les travaux anthropologiques de Boas sont devenus des classiques du genre. Il insistait sur la nécessité de recherches empiriques et descriptives, se méfiant des systématisations et des classifications arbitraires. Par ses contributions extrêmement diverses, il a également démontré la nécessité d’étudier une culture sous tous ses aspects, au nombre desquels il faut compter la religion, l’art, l’histoire, la langue, les caractéristiques physiques du peuple, mais également le poids des expériences individuelles. En montrant que les prétendus « types raciaux » ne sont pas des caractéristiques stables, il aboutit à une critique radicale du concept de « race pure », et de l’opposition traditionnelle du primitif et du civilisé. Il est l’auteur de la Croissance des enfants (1896), l’Esprit de l’homme primitif (1911), Anthropologie et Vie moderne (1928) et Race, langage et culture (1940).


Dostları ilə paylaş:


Verilənlər bazası müəlliflik hüququ ilə müdafiə olunur ©genderi.org 2019
rəhbərliyinə müraciət

    Ana səhifə