Faire ctrl + Origine, pour revenir au début du journal, puis ctrl + Page Suivante



Yüklə 452 Kb.
səhifə1/9
tarix29.07.2018
ölçüsü452 Kb.
#59494
  1   2   3   4   5   6   7   8   9

MNV 323
Bonjour à tous,

La commission accessibilité de l’union des aveugles vous propose une version remaniée du journal « Montpellier notre ville ». En page 2 de ce document un sommaire a été créé pour faciliter l’accès aux différents articles du journal. Ce sommaire s’utilise comme des liens hypertextes (comme sur Internet).

Placez-vous sur le titre de l’article qui vous intéresse et appuyez sur la touche Entrez. Le curseur se déplace alors directement au début de l’article choisi. Attention, pour que cela fonctionne correctement il faut, au niveau du sommaire, que votre curseur soit à l’intérieur du titre de l’article (ni au début, ni à la fin de la phrase du titre). Nous vous conseillons, lorsqu’un article vous intéresse, de déplacer le curseur à l’intérieur du titre en appuyant sur flèche droite.

Une fois la lecture de l’article terminée, faire CTRL + Origine, pour revenir au début du journal, puis CTRL + Page Suivante pour positionner le curseur au début du sommaire.

Voilà, nous espérons que cela vous rendra la lecture de ce journal plus facile.

Si vous avez des remarques ou si vous rencontrez des difficultés pour l’utiliser, n’hésitez pas à nous contacter à l’adresse suivante : landette@wanadoo.fr

Bonne lecture à tous.

Pour la commission, Emmanuel




Une

www.ville-montpellier.fr - n° 323 avril 2008



Hélène Mandroux,

maire de Montpellier
Page 2
www.montpellier.fr

Le journal Montpellier Notre Ville est désormais disponible en version word sur le site, en cliquant sur le numéro en cours. Cette version word peut être utilisable par les non-voyants.

Une version Acrobat est également téléchargeable. Découvrez aussi dans cette rubrique toutes les archives des numéros précédents du journal municipal.
Kiosque

Tip Top Printemps 2008 est disponible depuis le 25 mars.
Le nouveau Vivement est dans les clubs de l’Age d’or depuis le 7 avril.

Ours


Journal municipal d’informations

Directrice de la publication : Hélène Mandroux

Directeur de la publication : Michel Guibal

Directeur de la communication : Pierre Jaumain

Rédactrice en chef : Marie-France Paulin

Rédacteurs : Françoise Dalibon, Laurence Nuel, Serge Mafioly, Xavier de Raulin et Frédéric Vinson

Photographes : Hugues Rubio, Ludovic Séverac et Medhi Rabelle (stagiaire)

Direction de la communication

Mairie de Montpellier,

1 place Francis-Ponge

34064 Montpellier CEDEX 2

Tél. : 04 67 34 72 12

Conception : Anatome. Montpellier

Tél. : 04 67 91 75 75

Réalisation : Pays d’Oc. Mauguio.

Tél. : 04 67 69 27 60

Impression : Rockson. Rognac.

Tél. : 04 42 87 64 64

Distribution :Adrexo.

Tél. : 04 67 92 15 11

Dépôt légal avril 2008

Sommaire

Edito 00


Nouvelles de la ville 00

Actualités 00

Mille et un spectacles 00

Les enfants élisent leurs livres préférés 00

N’en rêvez plus, lancez-vous ! 00

Un tremplin cousu main 00

Garder la tête haute 00

Cocooning pour femmes fragilisées 00

La ville évolue 00

« Les yeux rivés sur l’avenir » 00

Les adjoints au maire 00

Les conseillers municipaux de la majorité 00

Les conseillers municipaux de l’opposition 00

Tribune politique 00

Sur le terrain 00

Vies de quartier 00

Apprendre à mobiliser 00

Montpellier Centre 00

On accroche dans la rue 00

Collecte renforcée 00

Agenda 00

Cévennes 00

L’avenir... à deux mains 00

Un art noble 00

Agenda 00

Croix d’Argent 00

Nounou, raconte-nous ! 00

Passé à la postérité 00

Agenda 00

Hôpitaux-Facultés 00

Fenêtre sur école 00

Lutter contre les inondations 00

Agenda 00

Mosson 00

Le tennis fait le mur 00

De retour à Celleneuve 00

Agenda 00

Port Marianne 00

Sur les pas de Tom et Lila 00

« J’aime aider les autres » 00

Agenda 00

Prés d’Arènes 00

Passeur d’histoires 00

“Fès” moi signe ! 00

Agenda 00

Art de vivre 00

Culture 00

L’éblouissement Bonicel 00

A la croisée des refrains 00

La ciutat Gèli fa l’espectacle 00

En moins de trois minutes... 00

Comédie R(é)ussie 00

Féconde action 00

Studio à la clé 00

Sport 00

D’un extrême à l’autre 00

Prendre un enfant par la main 00

Pas d’entorse pour les foulées 00

On n’est pas là pour se laisser dépasser... 00

Pour avoir le cœur net 00

International 00

Quatre Montpelliérains de cœur 00

Al Berto mis en lumière 00

En direct de Heidelberg 00

Patrimoine 00

L’eau pure du mikvé 00

L’engagement de l’esprit 00

Agenda culturel 00

Nos rendez-vous 00

Musique 00

Jeune public 00

Expo 00


Danse 00

Théâtre 00

Et aussi 00

Page 3
Edito

par le maire de Montpellier


Vivre une nouvelle ville
Mes premiers mots seront pour vous remercier, remercier les Montpelliérains qui ont clairement exprimé leur choix, le 16 mars dernier et leur dire combien je suis fière d’être leur maire.

Je remercie également mes 60 colistiers qui ont participé à la campagne électorale et qui ont permis la victoire, ainsi que tous ceux qui, par conviction et engagement m’ont soutenue et accompagnée durant mon mandat depuis avril 2004.

Merci à ceux qui incarnent le succès de nos valeurs de citoyenneté, de solidarité et de proximité.

Vos suffrages m’obligent à ne pas faillir, à rester ce que je suis et à engager pleinement l’ensemble du programme qui est le nôtre.

Comme je l’ai été pendant 4 ans, je serai toujours le maire de tous les Montpelliérains. Il n’y a pas de place dans cette ville pour l’intolérance, pour le repli sur soi ou pour l’exclusion. La force de notre ville, c’est son ouverture, sa générosité, sa capacité d’accueil. Je serai toujours à l’écoute de nos concitoyens, des associations, des syndicats, soucieuse de préserver l’intérêt général.

Je respecterai tous les engagements que nous avons pris devant vous. La tâche est immense, elle est exaltante et je mesure la confiance que vous avez placée en nous pour l’accomplir.

Nous allons poursuivre la construction de Montpellier, capitale de l’agglomération, du département et de la région, capitale du sud de la France, capitale euro-méditerranéenne...

Une capitale qui tend la main, une capitale qui encourage les synergies avec ses voisins, une capitale qui encourage à construire ensemble un nouveau territoire de vie qui corresponde aux besoins et aux rêves de ceux qui aiment vivre ici, sans jamais refuser à quiconque le droit d’y venir. Une ville où la citoyenneté, la proximité et la solidarité restent les socles de notre vie commune.

Je revendique le rang supérieur pour les actes du quotidien qui changent la vie. Comme je l’ai écrit dans mon programme, le logement est ma priorité. Une élue aura la délégation de la mise en place de la caution municipale. Trois autres recevront comme promis les délégations du handicap, contre les discriminations et contre l’exclusion.

Je sais que je peux compter sur vous tous. Et vous pouvez compter sur moi ! Accompagnée par mon équipe, je continuerai à être le maire de tous les Montpelliérains, garante de notre “vivre ensemble” ; le maire de l’écoute, de la parole et du respect des engagements pris.



Phrase de relance

Construire une ville solidaire, dynamique, respectueuse et durable.

Légende

Hélène Mandroux, maire de Montpellier.

Encadré

mes rendez-vous


Mexique multiple

L’exposition de photos sur le Mexique se découvre au Pavillon populaire jusqu’au 20 avril.
Rencontres folkloriques

Le 26 avril, rendez-vous avec la Garriga Lengadociana sur la Comédie.
Parcours du cœur

La 33e édition se déroule le 26 avril sur les berges du Lez.
Fise

Du 30 avril au 4 mai, aura lieu à Richter la plus grande compétition de sports extrêmes d’Europe.
10e Aplec

Le rassemblement des Sardanistes aura lieu le 3 mai sur l’Esplanade.

Page 4
Nouvelles de la ville
Actualités
Article 1

Une nouvelle salle multifonction de 12 000 places va être construite sur le site du parc des expositions.
Mille et un spectacles
Le Zénith était trop petit pour accueillir certains concerts internationaux. Ces spectacles étaient programmés sur Marseille ou Toulouse : un manque à gagner pour la ville en terme de retombées éconimiques. Une nouvelle salle multifonction d’une capacité d’accueil de 12 à 14 000 personnes était devenue nécessaire pour que Montpellier soit concurrentielle avec les autres grandes villes du sud de la France.

Le projet de construction de cette salle est né de la volonté politique conjointe de la Région Languedoc-Roussillon, de la Ville et de l’Agglomération. Elle accueillera des expositions, des congrès, des grandes conventions d’entreprises, des spectacles, ainsi que des rencontres sportives.

Sa construction débutera en juin pour se terminer fin septembre 2009. Avec une surface d’exposition de plus de 13 000 m2, elle ouvrira ses portes sur le site du parc des expositions. Et sera implantée à l’emplacement des plus anciens halls du parc des expo (halls 2, 3 et 4), qui seront démolis.

Le choix du site du parc des expositions pour réaliser ce nouvel équipement permet de faire une économie conséquente, puisqu’il n’y aura pas de parking à construire.

De plus, sa localisation permettra un accès aisé, grâce à la future ligne 3 du tram qui s’arrêtera à ses portes.

Le cabinet montpelliérain A+ Architecture a été choisi parmi 5 candidats pour sa réalisation en fonction de plusieurs critères jugés essentiels pour ce projet. Parmi ceux-ci, les délais de réalisation et la fonctionnalité des équipements intérieurs ont été déterminants dans le choix du candidat.



Légende

La salle accueillera des expositions, des congrès, des spectacles et des rencontres sportives.

Page 5
Nouvelles de la ville
Actualités

Article 1

Le Prix des Incorruptibles remporte un grand succès dans les écoles. Le palmarès 2008 des enfants sera rendu le 29 avril.
Les enfants élisent leurs livres préférés
Cette année, comme les années précédentes, ils ont été plus de 400 élèves des écoles de la Ville, de la maternelle au CM2, à s’atteler à la lecture d’une sélection de livres proposés dans le cadre du 19e Prix des Incorruptibles. Ce prix de littérature jeunesse s’organise comme une sorte de défi. Pour être incorruptibles, chaque jeune lecteur s’engage à lire les cinq ouvrages sélectionnés pour sa catégorie d’âge et à voter pour celui qu’il préfère, en argumentant son choix. Il signe par là même la Charte des Incorruptibles.

L’objectif de ce prix est de changer le regard des enfants sur le livre, en faisant en sorte qu’ils le perçoivent comme un objet de plaisir et de découverte. Le choix d’ouvrages n’a pas été effectué au hasard. 25 comités de lecture, constitués de 300 professionnels de la lecture se sont réunis dans toute la France pour établir cette sélection parmi des ouvrages de littérature de jeunesse contemporaine. Tout au long de l’année, le travail des classes a été soutenu, par un apport d’outils pédagogiques et des activités ludiques proposés par l’association Prix des Incorruptibles, afin d’accompagner les lectures des élèves : lectures à voix haute, concours de dessins et venues d’auteurs et d’illustrateurs.


L’occasion d’une grande fête

Jocelyne Montbellet, directrice de l’élémentaire Diderot dont les 13 classes de l’école, du CP au CM2, participent pour la 3e année consécutive au Prix des Incorruptibles, explique : « Les livres proposés sont tous des nouveautés de qualité et nous sommes ravis de les faire connaître aux enfants. C’est aussi pour nous une occasion supplémentaire d’amener les enfants à devenir acteurs de leurs lectures. Ils débattent entre eux, sont responsabilisés sur leurs choix et valorisés par leur participation au concours national ». La lecture des ouvrages nécessite en effet une forte implication des enfants et crée une émulation, en donnant aux enfants l’envie de lire. Surtout de lire entre les lignes et d’approfondir. Aux dires des enseignants, cela déchaîne même des passions, chacun très enthousiaste, défendant son livre préféré ». Dans les classes, les élèves sont maintenant arrivés à l’aboutissement de leurs longues heures de lecture individuelles et collectives. Chaque classe a voté pour son livre préféré. La finale départementale, jour de la proclamation du palmarès 2008, aura lieu au centre régional de documentation pédagogique de Montpellier (CRDP), le 29 avril et le 5 mai (en même temps que la finale nationale à Perpignan), afin de permettre à tous les enfants lecteurs d’être présents. Ce sera l’occasion d’une grande fête autour du livre, avec ateliers lectures, quizz sur les livres en compétition, tables rondes, rencontres avec des professionnels du livre et goûter offert par la Ville sur l’esplanade. Les rencontres et la fête, c’est ça aussi le plaisir de lire.

Infos et liste des livres nominés : www.lesincos.com

Légende

Finale du prix des Incorruptibles, l’an dernier au CRDP.

Encadré

Les écoles “incorruptibles”

Elémentaires Jean-Zay, Victor-Hugo, Charles-Daviler, Dante-Alighieri, Jeanne-d’Arc, Diderot, François-Mitterrand, Giuseppe-Garibaldi, Jean-Macé, Joseph-Delteil, Jules-Verne, Paul-Painlevé, Périclès, Sun-Yat-Sen et Voltaire.

Maternelles Calandreta, Lepic, Jean-Cocteau, Louis-Figuier, Marceline-Desbordes-Valmore, Calendreta dau Clapas.

Brèves

Le zoo à portée de souris

Un espace pédagogique vient d’être mis en ligne sur le site Internet du parc zoologique. Il permet de découvrir et télécharger les différents outils pédagogiques : les panneaux des espèces du parc zoologique, les moulages de traces d’animaux, les indications botaniques de la serre, le dossier sur les ruches de la ferme pour enfants et les fiches sur le faune et la flore de la réserve naturelle. Cet espace sera enrichi régulièrement.

Infos : www.zoo.montpellier.fr
Bienvenue sur reussite-bac.com !

La mutuelle des étudiants de France (LMDE) aide les lycéens dans leur préparation du baccalauréat, en leur proposant un accompagnement pédagogique sur le Net. Réussite Bac propose une aide à la révision, des notions du programme, des conseils méthodologiques, un dispositif en ligne d’exercices corrigés, le téléchargement des annales et le suivi quotidien de la progression. L’inscription sur le site est gratuite, accessible à tous et sans engagement.

Infos et inscriptions sur le site : www.reussite-bac.com.
Stages de sauvetage

Aqualove propose deux formations pendant les vacances de Pâques : surveillant de baignade du 14 au 18 avril et le brevet national de sécurité et de sauvetage aquatique (BNSSA) du 14 au 25 avril.

Infos : 04 67 86 60 43 et www.aqualove.fr

Page 6
Nouvelles de la ville
Actualités
Article 1

La Ville apporte un appui technique et logistique à l’association Boutique de gestion Aede, pour lui permettre de venir en aide aux Montpelliérains désireux de créer leur entreprise.
N’en rêvez plus, lancez-vous !
C’est nouveau, et il faut que ça se sache. L’agent d’amorçage de projets, Sabah Bouguern (on l’appelle aussi agent SAP), est à la disposition des Montpelliérains dans les quartiers pour les aider à concrétiser leurs projets de création d’entreprises ou d’activités. Elle est mandatée par le service d’amorçage de projets, porté par l’association Boutiques de gestion Aede (Association pour l’emploi et le développement des entreprises). Pour ce faire, elle reçoit sur rendez-vous dans trois maisons pour tous (François-Malherbe, Marcel-Pagnol, Jean-Pierre-Chabol) et dans les locaux de l’association Médiance 34.

« J’ai pour mission d’accompagner les porteurs de projets et de lever les freins afin, de les aider à réaliser leur souhait, explique Sabah. A médiance 34, dans le quartier Petit-Bard Pergola, huit personnes sont déjà venues me voir. J’ai le cas par exemple d’un demandeur d’emploi, qui n’arrive pas à retrouver du travail. Il possède une expérience dans les transports et voudrait créer une entreprise de déménagement. Avec lui, j’en suis au stade de la formulation du projet. Ensuite, il s’agira de savoir s’il a réellement les compétences et l’expérience pour cet emploi et s’il répond à la réglementation de cette activité. C’est un préalable indispensable. Si son expérience est suffisante, il pourra prendre contact sans tarder avec un organisme d’accompagnement qui finance les projets. Dans le cas contraire, je l’orienterai vers une formation qui lui permettra d’obtenir la qualification professionnelle de déménageur. Il lui suffira ensuite de demander à l’Anpe si elle peut financer sa formation ». C’est donc bien en amont de la création d’entreprises que Sabah intervient. « Avant, poursuit-elle, les personnes qui voulaient créer une entreprise ou une activité, se rendaient directement dans un organisme d’accompagnement ou chez un financeur, sans être assuré d’avoir les capacités, l’expérience et l’aptitude entreprenariale. Leur projet était la plupart du temps voué à l’échec. Maintenant, la personne a vraiment la certitude d’être écoutée, aidée et accompagnée ».

Le service d’amorçage de projets est une action qui émane de la Caisse des dépôts et consignation (CDC) et de la délégation interministérielle de la ville (DIV). « Sa création, explique Sabah, est née du constat qu’il y avait un potentiel de création d’activités sur les quartiers prioritaires, mais que souvent le public était mal informé des outils et des organismes qui pouvaient les aider. Pour que cette information arrive jusqu’à eux, il fallait qu’une personne agisse directement sur le quartier ». De 2002 à 2005, l’action a donc été menée de façon expérimentale à la Mosson. Les résultats, positifs, ont amené la CDC et la DIV à renforcer leur action. C’est comme cela qu’est né le service d’amorçage de projets, tel qu’il existe aujourd’hui. Outre la sensibilisation à la création d’entreprises ou d’activités, le SAP facilite l’émergence de nouveaux projets dans les quartiers, en prenant la mesure de la demande et des obstacles ressentis, afin de lever ces freins. Il a aussi pour tâche d’impulser la mise en réseau des acteurs de l’insertion autour du projet. Des résultats ont déjà été constatés, il suffit pour s’en rendre compte de consulter le palmarès des derniers concours Talents des cités de Montpellier. Il met en effet en valeur les parcours de créateurs d’entreprises et d’acteurs de la cité sur les quartiers prioritaires. L’édition 2008 récompensera cette année encore cinq projets. L’an dernier, sur les 33 candidatures, cinq lauréats se sont vus attribuer un prix de 1 250 €. Au nombre des gagnants : l’association des commerçants ambulants de la Mosson, l’institut Elixir de beauté, la société de nettoyage HTS, l’association Pont des arts et Cap Automatic, un bureau d’étude spécialisé dans l’innovation technologique à destination des personnes handicapées. Les dossiers de candidature sont à retirer jusqu’au 30 septembre, auprès de la Boutique de gestion Aede.

Infos : Sabah Bouguern, 04 67 58 94 81 / 06 15 56 47 59 et aede.bgm@wanadoo.fr



Légende

Sabah Bouguern.

Encadré

Une convention avec la Ville

Le service d’amorçage de projets a fait l’objet d’une convention triennale entre la Ville et la Boutique de gestion Aede. La Ville s’engage à mettre à la disposition de l’agent d’amorçage les locaux nécessaires dans les maisons pour tous. Les permanences :

Maison pour tous François-Malherbe, le mardi de 14h30 à 16h30.

Médiance 34, allée de la Gardiole, le jeudi de 14h à 17h.

Maison pour tous Marcel-Pagnol, le lundi de 14h à 16h.

Maison de quartier Jean-Pierre-Chabrol, le mardi de 9h à 12h.

Brèves

2e Prix de l’étudiant entrepreneur

Le Prix de l’étudiant entrepreneur en économie sociale (PEEES), organisé par la mutuelle des étudiants (LMDE), s’adresse aux étudiants de moins de trente ans, créateurs d’entreprises pendant leur période d’études ou jusqu’à deux ans après la fin de leurs études. Deux catégories (création et projet de création d’entreprise), récompenseront les jeunes entrepreneurs par 6 prix allant de 2 000 à 5 000 €. Les dossiers de candidature sont à retirer avant le 30 avril.

Infos : www.lmde.com rubrique “peees”
Main verte d’avril

Des animations gratuites sont proposées tous les mois par les associations Passe-muraille, Apieu et Etat des lieux. Le 19 avril de 14h à 16h, au bois de Montmaur, D’un arbre à l’autre, un jeu de piste autour de l’histoire du parc et des plantes qui l’entourent. Le 26 avril, de 10h à 12h, au parc de la Guirlande, Survivre pour témoigner, une interprétation des vestiges et des survivances d’une sobre folie d’ecclésiaste.

Des ateliers-écoles sont également animés par l’association jardin et potager. Le 19 avril, Les rotations de cultures, pour apprendre à ne pas déséquilibrer le sol ; le 26 avril, Association des plantes, pour connaître les interactions et les complémentarités des plantes entre elles ; et le 3 mai, Gestion de l’eau, pour apprendre les techniques afin de mieux gérer et économiser l’eau.

Infos et inscriptions : 04 67 20 99 00

Page 7
Nouvelles de la ville
Actualités
Article 1

Un chantier école débutera à la mi-mai, boulevard Bonnes-Nouvelles au pied du Corum. Il permettra à des personnes en recherche d’emploi de se former aux métiers du bâtiment et à la réhabilitation du bâti ancien.
Un tremplin cousu main
La Ville veut restaurer la partie basse de la maison Castelnau, située boulevard Bonnes-Nouvelles, en contrebas de l’Esplanade. Cette maison, qui porte le nom du propriétaire qui l’a faite construire abrite dans sa partie haute la Maison des relations internationales. C’est une bâtisse du début du xxe siècle, attribuée à l’architecte montpelliérain Edmond Leenhardt. Elle a été édifiée dans les jardins de l’hôtel de Bocaud, un hôtel particulier du début du xviie siècle, construit à la demande de Pierre de Bocaud, receveur et conseiller à la cour. Le sous-sol de cette maison est plus ancien que la demeure elle-même. Il a été adossé, à la fin du xviiie siècle, au mur de soutènement qui reprend le fort dénivelé présent à cet endroit. Les pièces basses de cette maison sont donc situées au niveau de l’ancienne emprise des fossés qui ceinturaient la Commune clôture.

Début 2009, dans ces sous-sols, dont les fenêtres donnent sur le jardin archéologique du Corum, cinq ateliers d’artisans d’art vont voir le jour. Ces échoppes sont vouées à devenir des vitrines éducatives et commerciales, mettant en valeur le savoir-faire d’artisans. Il y en aura une par métier : ébéniste tapissier, céramiste potier, bijoutier, couturier accessoiriste de mode et vitrailliste.

La Ville a pour projet de créer et déposer une marque promotionnelle qui sera exploitée par les artisans et déclinées par ces différents métiers d’art. La réhabilitation de ce lieu prestigieux va nécessiter 10 à 12 mois de travaux. Une partie sera restaurée par des entreprises commanditées par la Serm dans le cadre de l’opération GrandCœur. L’autre, réalisée par un chantier d’insertion préqualifiant aux métiers du bâtiment, va permettre de faire bénéficier de mesures d’accès et de retour à l’emploi à une douzaine de personnes rencontrant des difficultés sociales et professionnelles. Toutes seront salariées et engagées dans le cadre d’un Contrat accompagnement emploi de 24 heures par semaine, d’une durée de 6 mois renouvelable une fois. Ces contrats seront financés à 95 % par la direction départementale du travail et le reste par la Ville. Le fonctionnement du chantier, l’encadrement et la formation seront, quant à eux, pris en charge par le Conseil général et l’Agglomération.

C’est l’association Passe muraille, spécialisée dans la réhabilitation, l’entretien et la mise en valeur du patrimoine, qui a été mandatée pour mettre en œuvre ce chantier d’insertion. « Nous sommes chargés de l’encadrement, de la formation technique et de l’accompagnement social et professionnel des salariés, explique Pierre Plancheron, directeur de Passe muraille. Sur le chantier, une équipe pédagogique, constituée d’un encadrant, d’un formateur, d’un conseiller d’insertion et d’un coordonnateur de chantier sera présent tous les jours auprès des salariés, pour les accompagner et effectuer un suivi individualisé rapproché ».



Yüklə 452 Kb.

Dostları ilə paylaş:
  1   2   3   4   5   6   7   8   9




Verilənlər bazası müəlliflik hüququ ilə müdafiə olunur ©genderi.org 2023
rəhbərliyinə müraciət

    Ana səhifə